Alternative-épistolaire

Enfin des infos intéressantes pour tous !

  • Visiteurs

    Il y a 1 visiteur en ligne
  • Mots-clés

La mise en place d’une cuve de récupération des eaux de pluie est accompagné par celle d’un régulateur de débit d’eau pluviale. Ce dispositif permet de faire la différence d’usage entre l’eau potable du réseau public et celle récupérée qui ne l’est pas.

Cuve de récupération d’eau de pluie + régulateur de débit d’eau pluviale

Premièrement, les besoins en eau de notre monde moderne sont sans cesse en augmentation. De plus en plus d’eau consommée et surtout, du gaspillage énorme font de cette nécessité pour l’homme une denrée rare. L’eau coûte de plus en plus chère, et les campagnes de sensibilisation pour l’économiser ne servent pas à grand-chose.

régulateur de débit d'eau pluviale

Laver sa voiture consomme 200 litres d’eau environ

Récupérer l’eau de pluie à l’aide d’une cuve et d’un régulateur de débit d’eau pluviale s’avère intéressant pour deux raisons.

Tout d’abord, les économies d’une ressource qui n’est pas forcément renouvelable. De plus, récupérer l’eau de pluie permet de réaliser des économies.

Quelques chiffres

Considérons par exemple ces quelques chiffres qui illustrent bien les économies potentielles. Il suffit de prendre pour exemple l’arrosage du jardin. Il faut compter 17 litres d’eau par m2.

Combien d’eau faut-il pour laver une voiture ? Environ 200 litres.

En outre, une machine à laver consomme à peu près 120 litres d’eau. Chaque fois que vous tirez la chasse d’eau, ce sont entre 9 et 11 litres d’eau qui sont utilisés.

Pour toutes ces raisons, installer une cuve de récupération d’eau de pluie couplée à un régulateur de débit d’eau pluviale est un bon moyen de faire des économies.

Et de protéger une ressource qui nous est vitale.

Pour en savoir plus sur l’installation de ces dispositifs, visitez le site aqua-environnement.fr.

Aqua Environnement
675 Chemin des Petites
31620 Castelnau d’Estrétefonds
TEL : 06 31 99 83 45
aqua-environnement@laposte.net

15
nov 2017

Le froid arrivant dans notre pays déclenche des envies et des besoins en chauffage. Certains pensent même à investir dans un nouveau moyen plus économique. La chaudière bûches est un grand classique du chauffage au bois mais reste néanmoins très appréciée.

Chaudière bûches : retour au bois

Chauffage plus que centenaire, la chaudière bûches revient au goût du jour après avoir été supplantée par des chauffages fonctionnant aux énergies fossiles.

Coût d’acquisition abordable, combustible le moins cher du marché, la chaudière bûches cumule tous les avantages. En premier lieu, la chaudière bûches offre un rendement unique de près de 90%. Elle peut permettre en outre des économies de chauffage d’environ 30%.

chaudière bûches

Prêt à l’emploi

Bien que celles-ci soient plus ou moins en recul, les aides financières pour l’acquisition d’un chauffage plus économique existe encore.

Installation d’une chaudière bûches

Pour tirer le meilleur parti de votre chaudière à bois, il faut au préalable disposer d’un circuit de chauffage central qui répandra la bonne chaleur dans toute la maison. Cette chaleur pourra être dispersée dans la maison au moyen de radiateurs ou mieux, d’un plancher chauffant.

Quel type de bois convient le mieux pour alimenter votre chaudière ?

Les arbres dits « feuillus durs » comme le chêne sont particulièrement recommandés. Cette essence de bois offre une combustion lente et stable permettant d’allier économie et efficacité.

Privilégiez également un bois sec ayant séché au moins pendant deux ans. Ce type de bois ne contient que 20% d’humidité contre plus de 40% pour des bûches fraîchement coupées.

L’entreprise artisanale Autan Solaire commercialise et installe votre chaudière à bois dans toute la région toulousaine.

Pour en savoir plus visitez le site autan-solaire.fr.

Autan Solaire
Z. A. les Monges
31450 DEYME
TEL : 05 34 66 54 18
Fax : 05 61 20 42 89
contact@autansolaire.fr

13
nov 2017

Pour ce 129 ème article sur Alternative Epistolaire, parlons d’un sujet qui risque bien de nous concerner tous un jour : la dénutrition personnes âgées.

Par ailleurs, l’organisme Reliance Santé de Toulouse propose des formations pour mieux cerner cette problématique.

Qu’est-ce que la dénutrition personnes âgées ?

La dénutrition personnes âgées se constate assez facilement. Une perte de poids de 5% en un mois ou de 10% en l’espace de 6 mois sont des signes reconnaissables.

L’apparition de la dénutrition chez la personne âgée peut survenir à cause de beaucoup de raisons différentes.

dénutrition personnes âgées

Une formation pour lutter contre la dénutrition des personnes âgées

Le manque d’activité physique favorise bien évidemment cet état de fait. La perte de goût due à la vieillesse entraîne également une perte d’appétit et à terme, une dénutrition des personnes âgées.

Les problèmes de santé liés à l’âge (détérioration de la dentition, problèmes de digestion ou gastriques) sont de toute évidence autant de facteurs aggravants.

Pire que ces influences et en dernier lieu, les idées reçues comme quoi les personnes âgées auraient moins besoin d’apports énergétiques peuvent favoriser la dénutrition personnes âgées.

La formation Reliance Santé pour prévenir la dénutrition des personnes âgées

L’organisme de formation Toulousain Reliance Santé propose diverses sessions s’adressant aux personnels libéraux ou salariés du secteur de la santé. Parmi ces formations, celle consacrée à la dénutrition personnes âgées permet de prévenir et de gérer au mieux cette problématique.

La formation enseigne à reconnaître les signes et les conséquences de cette dénutrition. Elle apprend à mettre en place les solutions correspondantes. La formation est dispensée par une diététicienne pour le personnel de cuisine hospitalier, les IDE, ASH et AS.

Pour en savoir plus sur cette formation « dénutrition personnes âgées », visitez le site reliance-sante.fr.

Reliance Santé
214 route de Saint-Simon
Immeuble LE TERTIAL, Bâtiment 1, 5ème étage
31100 Toulouse
Tel : 05 61 38 43 56
accueil@reliance-sante.fr

6
nov 2017
Posté dans Non classé par alternativeepistolaire à 12:11 | Pas de réponses »

Une VMC simple flux est un dispositif obligatoire dans toutes les maisons ou appartements. En charge de renouveler l’air dans une habitation, la VMC simple flux est le modèle de base à installer.

Voici son fonctionnement ainsi que ses avantages.

Fonctionnement d’une VMC simple flux

Votre VMC simple flux fonctionne seule, sans que vous ayez besoin d’intervenir. Un extracteur d’air est installé, par exemple au grenier dans le cas d’une maison individuelle. Cet extracteur va collecter l’air vicié de la maison au travers de bouches d’extraction disséminées dans les pièces qui produisent cet air (salle de bains, cuisines, commodités). Il rejette cet air au dehors par l’intermédiaire de gaines reliées à des bouches d’évacuation percées sur le toit.

vmc simple flux

La VMC simple flux : une bouffée d’air frais

Cette circulation d’air crée un phénomène de dépression, ce qui permet à l’air frais d’entrer dans la maison par les bouches prévues à cet effet. Celles-ci sont disposées dans les pièces de vie (séjour, salle à manger, salon, bureau…) et les chambres.

Avantages de la VMC simple flux

Le premier avantage de la VMC simple flux est sans conteste son coût d’installation très abordable. Pour fonctionner, une VMC simple flux ne consomme que très peu d’électricité. Ce dispositif est autonome et ne réclame quasiment aucune intervention de votre part si ce n’est la sélection de la vitesse d’aspiration réglable sur 2 niveaux.

L’entretien d’une VMC simple flux est également minimal, avec le dépoussiérage de temps à autre des bouches d’extraction et d’évacuation.

Sur Toulouse, Autan Solaire installe votre VMC simple flux.

Pour en savoir plus sur le sujet, visitez le site autan-solaire.fr.

Autan Solaire
Z. A. les Monges
31450 DEYME
TEL : 05 34 66 54 18
Fax : 05 61 20 42 89
contact@autansolaire.fr

 

23
oct 2017
Posté dans Non classé par alternativeepistolaire à 4:00 | Pas de réponses »

Le handicap ne fait pas reculer les sportifs et ne les privent pas du sentiment d’aventure qui peut s’emparer d’eux.

Sur son handbike, Jonathan Fosse a décidé d’entamer un périple peu commun : faire le Tour de France en suivant les frontières.

Retour sur un exploit contemporain.

1200 km sur un handbike

Pendant l’année 2009, Jonathan est victime d’un accident de la route qui le laisse paraplégique comme malheureusement des centaines de personnes chaque année. Jonathan vit à Saumur dans le Maine-et-Loire. Il entame une rééducation après sa convalescence. C’est pendant celle-ci qu’il fera connaissance avec un cycle adapté à son handicap : le handbike. Ce cycle se pilote à la force des bras, que Jonathan entend bien mettre à contribution.

Jonathan sur son handbike

Jonathan sur son handbike

Pour en savoir plus sur le handbike, il fait un voyage de 1200 km en suivant les bords de la Loire, de la source jusqu’à l’embouchure du fleuve. Il décide de continuer son périple en faisant le tour de la France, en fragmentant ce voyage sur 3 étés consécutifs.

Le Tour de France en handbike

La première étape a eu lieu l’an passé en 2016. Jonathan parcourt plus de 2300 km à bord de son handbike. Il part de Bray-Dune dans le département du Nord et arrive à St Brévin-les-Pins en pleine Loire Atlantique.

En 2017, il concrétise la seconde partie de son tour de France en repartant de St Brévin-les-Pins pour rejoindre Les Deux Alpes, à 64 km au sud-est de Grenoble.

Voilà une bien belle manière de sensibiliser le public à la pratique du handbike et aux contraintes des sportifs face au handicap.

Il est possible de suivre le projet de Jonathan sur sa page Facebook : Le pari fou de Gino.

12345...27

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus